Programmation des activités de production d'écrit

Programmation des activités de production d'écrit
You have completed 0% of this survey
Attention : l’exécution de JavaScript est désactivée dans votre navigateur ou sur ce site. Vous risquez de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions. Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.

La production d’écrits représente la moitié de l’apprentissage de la lecture.

En effet, l’enfant doit savoir décoder (déchiffrer et comprendre ce qu’il lit) soit convertir les graphèmes (écrit) en phonèmes (oral) mais aussi encoder, soit convertir de l’oral (phonèmes) en écrit (graphèmes).

Il est donc important de produire de l’écrit sous forme de dictée à l’adulte afin, d’une part, d’apprendre à l’enfant à encoder (ce qui sera renforcé par l’entraînement en conscience phonologique) et d’autre part, d’apprendre collectivement comment on construit un écrit.

En élémentaire, si l’on poursuivait cette technique d’apprentissage de la production écrite, peut-être que moins d’enfants de 9-10 ans seraient paniqués à l’idée d’écrire quelque chose tout seuls dans leur cahier…

Sophie Briquet Duhazé (enseignant-chercheur (maître de conférences habilitée à diriger des recherches) en Sciences de l’Éducation)

En vous appuyant sur les repères de progressivité proposés dans le guide Eduscol , le guide orange (pages 54, 55 et 86 par exemple ) ou sur un autre support, vous déterminerez en équipe une programmation de la PS au CP sur la découverte de la fonction de l'écrit.

Nous devons améliorer nos résultats aux évaluations nationales pour mieux faire réussir TOUS les élèves.

Il y a 22 questions dans ce questionnaire.